FANDOM


Réflexions sur mon voyage en Pandyssia (1) est un livre trouvé dans Dishonored 2.

Contenu Modifier

Par Anton Sokolov
Introduction
L'une de mes collègues possède une splendide carte du monde connu, ornée d'enjolivures et de monstres marins, qu'elle expose fièrement sur sa cheminée. Elle lui a coûté une petite fortune, ce qui explique son irritation quand je me suis mis à énumérer ses diverses erreurs. La plus notable est bien sûr la taille et l'emplacement du continent pandyssien. Oh, comme les cartographes répugnent à montrer la petitesse et la distance de notre empire par rapport à cette gigantesque masse terrestre ! Comme si Pandyssia n'était qu'à quelques jours de voyage d'Arran !

Tout capitaine de navire vétéran sait qu'il faut des mois pour atteindre ces rivages !

Je me doutais que Pandyssia était riche en ressources, mais il faut d'abord comprendre un lieu avant de pouvoir espérer exploiter sa myriade de trésors. Telles étaient mes pensées quand j'ai accepté de prendre part à cette funeste expédition. Et c'est ainsi, le troisième jour du mois de la Terre, sous un ciel gris et calme, que le grand vaisseau Antonia Aquillo a pris la mer avec son capitaine, son équipage, des chercheurs et moi-même ( trente-huit passagers au total) pour nous conduire vers ce qui deviendrait l'expérience la plus terrifiante et la plus éporouvante de ma vie.