FANDOM


Explication : Modifier

Extrait d'un journal de voyage d'un pêcheur de baleine ( jeune dans le vol.N°1, vieux dans le vol.N°2 ).

Volume N°1 : le début de l'aventure Modifier

" Ma soeur Nina et moi avons quitté Tyvia ensemble. Nous avons dit adieu à notre tante, la femme qui nous avait élevés depuis l'enfance. Abandonnant notre ville natale de Yaro et les splendides paysages glacials que nous avions toujours connus, nous avons embarqué sur un navire à destination de Dunwall. Nous avions hérité une somme confortable de nos parents, dont nous avons dépensé la moitié pour nous rendre à la capitale et ouvrir un petit comptoir d'importation de fourrures tyviennes.

Après avoir aidé Nina à établir son affaire, j'étais libre de poursuivre mon rêve. Je me suis donc enrôlé sur un baleinier, une decision aux perspectives palpitantes qui était aussi un tremplin pour atteindre mon but réel : devenir capitaine de mon propre navire, puis former une véritable flotte. Les yeux remplis de larmes, Nina m'a dit au revoir ; je devrais attendre de nombreux mois avant de la revoir.

Mon travail d'apprenti baleinier m'a permit de voir la chasse et la mise à mort des grands monstres de près. Je ne m'étais jamais senti aussi vivant ; le vent et les vagues secouant le navire lancé à la poursuite d'une baleine blessée, son épaisse chair transpercée d'un écheveau de câbles.

J'ai plus changé en ces sept premiers mois qu'au cours des sept dernières années. La chasse à la baleine avait déjà commencé à opposé sa marque sur moi, tant et si bien qu'à mon retour, Nina a peiné à me reconnaître avec ma peau hâlée, mes muscles ciselés et mon visage marqué par les éléments. Mais elle voyait que j'était rempli de joie, car j'avais trouvé ma voie. "

Volume N°2 : Le dernier voyage Modifier

" Après plus d'un quart de siècle à chasser la baleine, je suis trop brisé pour continuer. J'ai voyagé aux quatre coins des îles et gagné plus d'argent que la plupart des hommes n'en voient de toute leur vie. Mais j'ai tout perdu. J'ai connu le règne d'un empereur et vu sa fille lui succéder ; une jeune et belle impératrice, mais tuée si jeune. Tout ce qui est beau disparaît toujours trop tôt. J'ai mangé dans tous les ports du monde connu et navigué sur les eaux les plus solitaires que l'on puisse imaginer. J'ai vu les falaises entourant la Pandyssia. Mais même les meilleurs souvenirs ne m'apportent aucune joie. Dans mes rêves, je revois ces années comme une série de massacres ; ces grands corps luisant et chantant dans les vagues sous le clair de lune, finissant empalés par des hommes laids et mauvais qui s'entretueraient pour une nouvelle paire de bottes.

D'année en année, mes retours à Dunwall se sont faits de plus en plus rares. J'ai fini par oublier comment bavarder normalement, et je paraissais étrange aux yeux des citadins. Ma propre soeur avait du mal à entretenir nos conversations lors de mes visites. Quand un huissier corrompu du Lord Régent l'a forcée à mettre la clé sous la porte, j'étais à cent milles à l'est de Morley, endurant le froid pour chasser le premier mâle que nous avions vu en plusieurs mois. J'ai fait de mon mieux pour aider Nina, mais elle a fini par succomber à la peste au tout début de l'épidémie. Mais même cela n'avait pas d'importance. Si je suis désabusé et amer, c'est parce que cette industrie m'a volé mes rêves. Le monde m'a vaincu. "

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.