FANDOM


Le Protecteur royal est un livre trouvé dans Dishonored 2.

Contenu Modifier

Registre historique des postes et rangs gouvernementaux – Addenda
Corvo Attano. Accusé de l’assassinat de l’Impératrice qu’il avait le devoir de protéger. Qui aurait pu imaginer qu’il parviendrait non seulement à laver son déshonneur, mais aussi à se racheter suffisamment pour devenir le Protecteur royal d’une autre Impératrice ? Nous autres membres de l’École des histoires l’avons jugé trop hâtivement !

Mais gardons-nous de condamner les historiens, car les preuves contre Attano étaient accablantes. Tout d’abord, il est le seul Protecteur royal originaire d’une autre île que Gristol. Bien que son statut d’étranger ne soit pas un crime en lui-même, il n’a fait que renforcer les soupçons (le plus indulgent étant qu’il ne possédait pas la faculté de comprendre la nature de son devoir). Qui plus est, on l’a pris sur le fait, penché sur le corps de l’Impératrice Jessamine avec une arme ensanglantée en main. Bien sûr, il nous est ensuite apparu que ces preuves incriminantes faisaient partie d’un ingénieux complot visant à éliminer l’Impératrice et empêcher Attano de nuire aux plans des conspirateurs du Lord Régent !

Bien que j’admette avoir publié des conclusions que nous savons maintenant incorrectes à propos de Corvo Attano, je refuse, contrairement à certains de mes collèges, de renoncer à mon poste au sein de notre respectable organisation. Je préfère voir là l’occasion de discerner les faits de la fiction pour consigner l’histoire de la manière la plus fidèle possible !