FANDOM


Stigmate

Le Marquage des hérétiques est un châtiment sévère et irrévocable réservé aux superviseurs, y compris le Grand Superviseur, accusés d'avoir commis des actes haineux contre l'ordre (l'Abbaye du Quidam ou l'ordre en général ?) mais qui n'auraient pas franchis les limites les conduisant à une exécution en bonne et due forme. Une fois marqué, l'accusé est exilé et rejeté par l'Abbaye de Quidam. Aucun superviseur n'aura droit ni de l'aider ni de lui adresser la parole, le condamnant ainsi à une vie d'errance et de mendicité.

Dans Dishonored 1 Modifier

Campstigmate

Campbell marqué par le Stigmate

Si on veut finir le jeu avec un chaos faible, Corvo peut effectué lui-même le Marquage des hérétiques sur le Grand Superviseur Campbell. Dans ce cas, Il vous faudra amener l'homme endormi dans la salle d'interrogatoire des bureaux du Grand Superviseur, le placer sur la chaise, et le marquer avec le stigmate (que vous aurez récupéré au préalable), un tison en forme de griffe. Le stigmate est appliqué sur le visage, afin qu'il ne puisse pas être caché.

NotesModifier

  • Le seul Grand Superviseur connu a avoir été marqué de la sorte est Thaddeus Campbell, si Corvo choisi de l'éliminer de manière non létale. Plus tard, Corvo retrouvera Campbell transformé en geignard. Il aura encore une fois le choix de le laisser à son sort ou de le tuer.
  • En plus d'être chauffé à blanc, le tison est enduit de produits chimiques qui cicatrisent immédiatement la brûlure.
  • Ce châtiment est toutefois extrêmement rare. A part Campbell, seul un autre marqué est mentionné dans Dishonored.