FANDOM


640px-Dunwall01
Dunwall, capitale de Gristol et siège du Gouvernement est une cité baleinière industrielle, qui sert de cadre à Dishonored. Les chalutiers baleiniers remplissent son port, apportant constamment l'huile de baleine qui sert de carburant à la révolution industrielle.

Histoire et GéographieModifier

640px-Wrenhaven dunwall01

Vue de Dunwall et de la Wrenhaven depuis le quartier de la Distillerie

Le site sur lequel est bâti Dunwall était autrefois occupé par une civilisation antique qui s'est effondrée pour des raisons inconnues. Ayant vécu environ 1000 ans avant les évènements de Dishonored, ce peuple vénérait l'Outsider et gravaient sa marque sur des os de baleine. Les ruines n'ont été découvertes que récemment, profondément enfouies sous la vielle actuelle. Beaucoup de ces babioles et artefacts sont encore charriés sur les côtes de nos jours.

A l'origine une petite ville de baleiniers, Dunwall a connu une révolution industrielle lorsque le philosophe naturel Edmond Roseburrow découvrit le potentiel de l'huile de baleine en tant que carburant. Cette découverte mena à la création de plusieurs merveilles technologiques, des chalutiers baleiniers mécanisés jusqu'aux lampes et systèmes de sécurité électriques, pour la plupart crées par l'inventeur Anton Sokolov.

La ville est traversée par le fleuve Wrenhaven, qui coupe la ville en deux jusqu'à la mer. L'île de Kingsparrow, située à l'endroit où le fleuve rencontre la mer, est la seule île connue dans les environs. Dunwall est aussi dominée par des affleurements rocheux et des falaises, surmontées d'usines et de manoirs.

La cité est composée de nombreux districts, du Quartier Résidentiel, le plus fortuné ; jusqu'au déclinant Drapers Ward. Le Quartier inondé est totalement en ruine.

Société Modifier

640px-03 survivors2 new

Des survivants de la peste.

Dunwall est connue pour son extrême clivage social et sa xénophobie. Cela a bien sûr été rendu bien pire depuis que l'Impératrice Jessamine Kaldwin à été assassinée. Pendant la Peste, les survivants des classes moyennes ou pauvres tentent de survivre comme ils peuvent dans les rues dévastées de la ville. Ils sont incités à rejoindre la Marine ou, pour les enfants qui en seraient dignes, l'Abbaye en échange de protection contre la peste. Ils sont totalement laissés à eux même par les autorités et les nouveaux dirigeants. Des drames ont eu lieux un peu partout en ville, et vous pouvez en avoir un léger aperçu en lisant les journaux disséminés dans les appartements abandonnés.
640px-Aristocrats01

Aristocrates masquées au Manoir des Boyle

Du côté de l'aristocratie, et même en ces temps de peste, les riches continuent de prospérer tranquillement. Cette sphère privilégiée majoritairement de nobles issus des familles telles que les Carmine, Inchmouth, Boyle et Pendelton. Ils n'hésitent pas à vivre luxueusement et à organiser des fêtes orgiaques alors que les habitants de la ville meurent sous leurs fenêtres. Leur situation leur permet de se procurer facilement les antidotes qui manquent cruellement à la population moins fortunée.

D'une manière générale, les individus originaires des autre provinces de l'Empire sont mal considérés, et fréquentent rarement les classes privilégiées ; Corvo Attano et Anton Sokolov sont les seules exceptions connues, et ils souffrent tous deux de discriminations dues à leurs nationalités. De plus, il est communément accepté que les mariages entre les membres de l'aristocratie de Gristol et les citoyens des autres nations "souille le sang".

Au niveau des croyances locales, l'adhérence à l'Abbaye du Quidam est largement répandue, bien que des adeptes de l'Outsider prédominent dans les recoins les plus sombres de la ville.

La cuisine est aussi variée : des rations et conserves bon marché existent pour le peuple, tandis que les classes supérieures se réservent des mets hors de prix, des whiskys et des cidres raffinés importés des îles. Dans les maisons riches de la ville, on découvre des cuisines remplies ras bord de viandes cuites, de légumes grillés, de poissons immenses et de gâteaux savoureux.

Loi et ordreModifier

La Garde Urbaine de Dunwall est la principale organisation de maintien de l'ordre, avec trois différents grades : Les Deuxième classes, les Gardes, les Officiers et une unité spéciale : les Tallboys. La Patrouille de la Wrenhaven fait respecter la loi de Dunwall le long du fleuve et de ses affluents et les soldats des Armées Combinées de l'Empire collaborent avec la Garde. Durant la régence de Hiram Burrows, les Superviseurs de l'Abbaye du Quidam patrouillent aux côtés de la Garde, faisant office de police civile, bien qu'ils traquent principalement les hérétiques. En dépit de cela, les organisations criminelles, comme les Anguilles Mortes, les Chapeliers ou le Gang de Bottle Street continuent de prospérer.

ArchitectureModifier

640px-Golden cat2

Le dôme du Golden Cat

Une grande partie de l'architecture de la ville est un savant mélange de constructions réelles. Dunwall Tower arbore une architecture gothique, le Golden Cat ressemble à de l'Art Nouveau et le Manoir des Boyle est particulièrement Victorien. Sinon, la majorité des logements secondaires qu'on peut trouver un peu partout sont de style Victorien et ne varient que très légèrement à travers la ville. On peut voir que l'influence industrielle est très présente, comme dans les extensions de Dunwall Tower, Kaldwin's Bridge et les barrières de quarantaine.
640px-Bridge whole02

Kaldwin's Bridge

Comme on peut s'y attendre, les zones d'affluence comme le Quartier Résidentiel présentent les styles architecturaux les plus élaborés de la ville ; alors que les quartiers les plus pauvres comportent des structures plus simples et utilitaires. Celles-ci ont subi les plus grandes détériorations pendant l'épidémie, à cause du manque d'entretien. Le District Financier de Rushdoor et Draper's Ward sont les deux exceptions, du fait de la destruction de la digue pour l'un et de l'augmentation des activités de gang pour l'autre.

Technologie et transportModifier

640px-Wall of light

Lumières électriques alimentées par l'huile de baleine. Un grand véhicule sur rails et un haut-parleur peut être aperçus plus loin.

Dunwall, l'une des villes les plus industrialisées des Îles, possède de nombreuses technologies avancées, des plus banales jusqu' aux plus sophistiquées. L'éclairage et le chauffage éléctrique sont courants dans chaque foyer ; et pour des raisons de sécurité, les Portails Foudroyants et Pylônes Foudroyants sont employés pour limiter les mouvements. La plus tristement célèbre de ces technologies est celle des Tallboys, des soldats en armure lourde, armés de flèches explosives et marchant sur des échasses motorisées. Ces technologies sont presque toutes alimentées par l'huile de baleine.

En raison de l'environnement portuaire de Dunwall, les bateaux, petits canots à moteur ou énormes baleiniers forment l'essentiel des transports à l'intérieur ou l’extérieur de la vile. Au sol, des voies ferrées permettent le transport de la Garde Urbaine et des voitures sur rail, plus petites, sont utilisées par l'aristocratie comme moyens de transport personnels. Des chemins de fer surélevés permettent un transport facile et rapide pour les citoyens, cargaisons et même les cadavres.

Dans Dishonored 1 Modifier

640px-RatPlaguesign

Un panneau d'avertissement de la peste à Dunwall

On découvre la ville alors qu'elle est frappée par une maladie sans précédent ; en effet, la Peste du rat est virulente et mortelle. On ne sait pas trop comment elle est apparue, mais elle a décimé la population en un temps record. L'Impératrice avait formellement interdit d'instaurer une quarantaine pour le peuple (l'abandonnant par la même occasion) mais son assassinat a permis au Lord Régent Hiram Burrows d'appliquer ses méthodes drastiques et cruelles pour contrer la maladie. En effet, les Portails Foudroyants contrôlent les mouvements dans la ville et la Garde Urbaine patrouille dans les rues, faisant respecter un couvre-feu très strict du soir au matin. Un écart de richesse grandissant assure la santé des plus fortunés, les classes supérieures gardant les élixirs pour eux et leurs domestiques. Les activités de gang ont augmentés de façon effrénée, renforcées par le maintien de l'ordre devenu négligent et l'effondrement de l’industrie. Au milieu du chaos, la corruption prospère.

Lieux connusModifier

Cours d'eauModifier

  • Fleuve Wrenhaven : Le fleuve principal traversant Dunwall. Les baleiniers l'empruntent pour accéder aux différents abattoirs le long des rives.
  • Égouts de Dunwall : Les égouts s'étendent sous terre à travers tout Dunwall et se déversent dans le Wrenhaven.

QuartiersModifier

  • Quartier du vieux port : Un quartier évacué dans lequel se trouve le pub Hound Pits. On y trouve plusieurs abattoirs à baleine ainsi que des quais de chargement.
  • Quartier de la distillerie : Un quartier populaire développé autour de Clavering Boulevard et devant son nom à la distillerie de whiskey Dunwall qui s'y trouve. Le territoire est disputé entre la Garde Urbaine et le gang de Bottle Street.
  • Holger Square : Une place abritant les bureaux du Grand Superviseur. C'est aussi le bastion des Superviseurs de l’Abbaye du Quidam à Dunwall.
  • Quartier résidentiel : Le quartier de l’aristocratie de Dunwall. On y trouve les domaines des familles les plus prestigieuses de la ville, telles que les Moray et les Boyle.
  • Quartier inondé : L'ancien quartier financier de Rudshore, dévasté par les crues du Wrenhaven après que la digue a cédé. Du temps de la peste, il sert de zone d’évacuation des victimes de la maladie, mort ou vivant.
  • Quartier des abattoirs : Un quartier industriel où se sont développés les abattoirs de les plus actifs de la ville.
  • Quartier prétorien : Le quartier des avocats de Dunwall, dont le manoir et cabinet juridique de l'avocat municipal Arnold Timsh.
  • Drapers Ward / Quartier des drapiers : Une ancienne zone de production de textile devenu un centre de la haute couture. Depuis son déclin, le territoire est disputé entre le gang des Chapeliers et celui des Anguilles mortes.
  • Quartier de Mutcherhaven : Un quartier en amont du Wrenhaven où s'y trouve plusieurs domaines, dont le manoir abandonné de Brigmore.
  • Vieux quais : Les vieux quais de Dunwall se situent au sud de Drapers Ward et forment un quartier industriel. On y trouve notamment une distillerie et une conserverie de poisson.
  • Quartier du métal rouillé : Un quartier au bord du fleuve où se trouve l'ancienne usine sidérurgique Berrington.
  • Quartier de la tour : Le quartier avoisinant Dunwall Tower. On y trouve plusieurs résidences et commerces, dont les bureaux du Dunwall Courier et des industries Boyle. Des quais sont disposés le long du palais impérial.

Monuments et autres lieux clésModifier

  • Dunwall Tower : Palais impérial et siège du pouvoir de l'Empire des Îles. Il a été fortifié sous le régime du Lord Régent.
  • Bagne de Coldridge : La plus grande prison de la ville, renforcé par des systèmes de sécurité de Sokolov après la fuite de Corvo Attano. L'accès au bagne ne se fait que par Dunwall Tower.
  • Golden Cat : Un établissement thermal ainsi que la maison close la plus connue de Dunwall. Le Golden Cat a rouvert après une épidémie de peste.
  • Kaldwin's Bridge : Un pont large traversant le Wrenhaven et doté d'un pont-levis dernier cri. S'y trouve plusieurs entrepôts, appartements et domaines ainsi que la maison de Sokolov.
  • Île de Kingsparow : Située à l'embouchure du fleuve, cette île contient un fort militaire doté des dernières technologies de défense de Sokolov, ainsi qu'une suite de luxe au sommet de son imposant phare.
  • L'horloge : Une horloge mécanique surplombant le quartier résidentiel et le reste de la ville.
  • L'Académie de philosophie naturelle : Centre de l'élite intellectuelle de la ville et autorité mondiale de la science à travers l'empire.
  • Le Parlement de Gristol : Le siège du gouvernement de Dunwall, où les nobles de la ville siègent pour en voter les décrets.
  • Le Passage de Wyrmwood : Le lieu de rencontre des alchimistes marginaux, des fabricants de charmes d'os et de tout autre individu s'intéressant aux arts interdits. Cet endroit est souvent le théatre de raids des superviseurs.